ARCHITECTURE 1ers logements neufs "plan climat" de Paris

une «grosse maison» faubourienne

Sous des dehors tranquilles, cet immeuble-maison est le théâtre d'une révolution contemporaine

il abrite les tout- premiers logements "plan climat" de la Ville de Paris. L'approche environnementale est la clef de voûte de ce projet fondé sur :
- l'éclairage naturel maximal de tous les espaces : les logements (pièces principales, cuisines, pièces d’eau, entrées...) comme les parties communes (paliers d’étage, escalier, locaux vélos, chaufferie ;
- la recherche de la meilleure exposition des espaces de vie ;
- la performance thermique : le chauffage est collectif au gaz avec une chaudière à condensation et un apport en eau chaude solaire.

Un passage «PLAN CLIMAT» en cours de chantier:

L’histoire de ces logements impasse Daunay n’est pas banale:
lorsque atelier du pont s’est vu confier la maîtrise d’oeuvre de cet ensemble de 8 logements, l’objectif de la SIEMP était de réaliser un bâtiment THPE (Très haute perfoamnce énergétique). En cours de chantier, la SIEMP a demandé à atelier du pont s’il était possible de rendre le projet conforme aux objectifs du «plan climat», c’est à dire d’obtenir une consommation énergétique annuelle de moins de 50kWhep/m2.
Grâce à PLAN02, atelier du pont a pu réaliser en interne les études nécessaires, donc réagir vite sans retarder l’avancement du chantier. De nouvelles hypothèses sur la performance des façades, des toitures et des équipements ont été simulées. Ces études ont montré que le label BBC (bâtiment basse consommation) et le «plan Climat» était des objectifs possibles en améliorant la qualité de l’enveloppe et en augmentant la production d’énergie renouvellable (apport d’energie photovoltaïque).
Cette relative facilité à «passer plan climat» s’explique en réalité par une intelligence environnementale générale des principes architecturaux du projet, notamment :
- le choix d’une grande compacité, son caractère ramassé de «grosse maison de faubourg» et peu découpé.
- le choix d’éclairer naturellement les circulations et espaces servants
- le choix d ‘éclairer naturellement toutes les pièces de chacun des appartements
Ces choix initiaux ont été dictés par la volonté de donner une réelle qualité d’usage à ce bâtiment (des appartements clairs, aérés, bien éclairés, traversants, des escaliers et parties communes en éclairage naturel) et de miser sur la valorisation des espaces communs pour favoriser une plus grande implication des locataires dans l’économie des ressources et dans le «bon usage» des lieux

Maitre d’ouvrage : SIEMP
Maître d’oeuvre : atelier du pont - membre du collectif PLAN01 Anne-Cécile Comar, Philippe Croisier, Stéphane Pertisier chef de projet : Aquilino Torrao
Cotraitant : evp Ingénierie, BET Structure, Delta Fluides, BET fluides
Entreprise générale : FARC
Coût : 1 380 000€euros HT
Surfaces : 658m2 shon
Durée des travaux : 14 mois

Fiche environnementale

Une enveloppe performante Ubat = 0.536 W/m2.k
- isolation par l’extérieur - traitement des ponts thermiques
- double vitrage à lame d’argon (4/16/4), menuiseries aluminium à rupture de ponts thermiques
- une bonne perméabilité à l’air confirmée par des tests à la porte soufflante : 0.8 m3/h/m2 d’enveloppe déperditive

Des systèmes performants
- chaudière gaz à condensation pour le chauffage et l’appoint en ECS, ECS solaire (17.28 m2 de capteurs tubes sous vide)
- ventilation simple flux hygroréglable B
- installation solaire photovoltaïque (30 m2 de capteurs positionnés à plat, au sud, produisant 10.4 kWh/m2.an).

Un bon ratio de compacité
Surface d’enveloppe / SHON 829.43 / 658 = 1.26
l
Pourcentage de vitrage
120.88 m2 de vitrage : 16.5 % par rapport à l’enveloppe

Une consommation énergétique faible
Consommations totales : 47.9 kWhep/m2.an grâce à
- une couverture d’environ 50 % des besoins en eau chaude par des panneaux solaires
- une compensation photovoltaïque de 10,4 kWh/m2. an ( production totale : 7000 kWh/an)

un projet BBC et "plan climat"
Consommation énergétique inférieure à 50 kWhep/m2.an et perméabilité à l’air inférieure à 1 m3 h/m2 d’enveloppe

un projet durable
Des logements performants énergétiquement et offrant une grande qualité d’usage :
- des logements traversants - toutes les pièces bénéficient d’un éclairage naturel
- confort acoustique et thermique maximum
Des matériaux durables : verre, pin rétifié en façade.
Des espaces collectifs conviviaux et valorisants



photographies : Luc Boegly

 

< Infos

•  •  •

sommaire - agences - galeries - infos - Produits - Petites annonces - Boutique - liens - conditions - infos légales - contact

© NEOarchitecture - Frédéric TESSIER - 2010 - tous droits réservés -