ARCHITECTURE • le nouveau Musée International de la Parfumerie à Grasse


Après 4 ans de travaux, le nouveau Musée International de la Parfumerie rouvrira ses portes à Grasse, le samedi 18 octobre 2008.

Afin de répondre aux exigences du marché et de pérenniser l’art de la parfumerie, la Ville de Grasse a entrepris un important chantier de rénovation et d’extension du Musée International de la Parfumerie pour un coût total de 11 millions d’€uros.

Créé en 1989, ce musée unique au monde s’inscrit sur le territoire emblématique de la ville de Grasse, berceau de la parfumerie de luxedont la France a été l’initiatrice.

Dédié à l’une des activités traditionnelles françaises les plus prestigieuses, le Musée International de la Parfumerie, établissement public consacré à la sauvegarde et à la promotion du patrimoine international des odeurs, arômes et parfums permet aux visiteurs de découvrir l’histoire et l’originalité du métier des industriels et des grandes Maisons de parfumerie.

Au travers de collections exceptionnelles d’objets et de mises en situation des différentes techniques industrielles, le musée retrace l'histoire des parfums, mais aussi des savons, des fards et des cosmétiques, depuis quatre mille ans.

Ainsi, plus de 50.000 objets composent la collection du musée, parmi lesquels des flacons égyptiens, grecs, romains et des cinq continents. Le Musée International de la Parfumerie présente entre autres des objets relevant des arts décoratifs, de la botanique, de l’industrie, de l’ethnographie, de la sociologie, allant du chef d’œuvre et de l’exceptionnel à l’objet du quotidien réalisé à 500 000 exemplaires, mais témoins de leur temps.

Le musée double sa surface et offre désormais aux visiteurs une superficie de 3 500 m2 en annexant des bâtiments mitoyens (l’Hôtel Pontevès, l’actuel musée et l’immeuble Pélissier) par une grande nef transparente. L’architecte Frédéric Jung a été chargé du projet architectural qui s’articule autour d’un rempart du XIVesiècle : révélation de la fortification par le biais d’une faille dégageant les plateaux d’exposition et les circulations, création d’une nef vitrée protégeant l’axe de la fortification, reconstruction de l’ancien immeuble Pélissier, aménagements extérieurs avec des jardins et terrasses…

Musée International de la Parfumerie
8, boulevard du jeu de ballon F - 06130 Grasse

Relations avec la presse : Heymann Renoult Associées
Tél. + 0033 (0) 1 44 61 76 76
l.gillion@heymann-renoult.com

 



Musee Grasse

crédits : J. Penon
< Infos

•  •  •

sommaire - agences - galeries - infos - Produits - Petites annonces - Boutique - liens - conditions - infos légales - contact

© NEOarchitecture - Frédéric TESSIER - 2010 - tous droits réservés -