NEOarchitecture

Mention Extensions - surélévations - Mention
« Extension d’une mancelle » Gaelic Le Guillerm, Archigraph,
Saint Vincent du Lorouer – 72
 
 
GE1
 
Photo : Guy Durand
 

Extension d’une Mancelle

Présentation du projet :

Le projet visait à prendre possession de la courette enclavée d’une mancelle de 4 niveaux par son extension en rez-de-chaussée et en rez-de-jardin. L’agrandissement du rez-de-chaussée devait constituer l’espace convivial entre la cuisine et le salon. L’apport de lumière était primordial pour limiter l’assombrissement des espaces existants, créer une pièce très lumineuse en toute saison et satisfaire la personnalité du maitre d’ouvrage, photographe professionnel et amateur de cactées.
En rez-de-jardin, un bureau également largement vitré, occupe l’espace sous le plancher de véranda.
Les façades vitrées, qui font face au jardin de la parcelle qui s’allonge vers l’Ouest, sont travaillées selon des motifs qui s’inspirent des nervures des feuilles et de l’entrelacs des branches.
En prolongement des parties habitables créées, une terrasse en coursive évasée prolonge le rez-de-chaussée et rejoint le jardin par un escalier d’angle. En limite de propriété, des parts vues à lames verticales irrégulières préservent des vues directes et participe à la protection au vent.
Selon le désir du maitre d’ouvrage, les ouvrages sont « perméables » au regard, tant dans l’horizontalité que la verticalité (châssis de toit et dalle de plancher en verre).
L’asymétrie, la courbe, les motifs et les matériaux naturels sont largement employés.

<<<